Les axes du colloque

 

Présentation des axes du colloque et du résumé des interventions

Axe 1 : Les architectures de l’information en vue de la transmission de connaissances 

Acquisition, représentation et transfert de connaissances scientifiques via un livre de connaissances

Résumé:

Une méthodologie a été développée ici pour l’acquisition, la représentation et le transfert (transmission, assimilation et utilisation) de connaissances scientifiques vers les industriels. L’acquisition intègre la collecte, la modélisation et la structuration des connaissances selon un format scientifique. La représentation est basée sur une carte conceptuelle canonique et un format de graphe d'influences. Les connaissances acquises et représentées sont implémentées dans un livre de connaissances électronique. Deux livres sur le biscuit satiété et les produits récupérés à base de bois ont été implémentés et testés suivant trois critères : la désorientation, la charge cognitive et la compréhension des connaissances de l'utilisateur au cours de l’utilisation.

Abstract: 

We have developed here a methodology for the scientific knowledge acquisition, representation and transfer (transmission, assimilation and use) to the industrialists. The acquisition integrates knowledge collection, modeling and structuring regarding a scientific format. The representation is based on a canonical concept map and an influences graph format. Knowledge acquired and represented is implemented in an electronic knowledge book. Two books dedicated to the conception of a satiety biscuit and the exploitation of wood-based recovered products were implemented and tested following three criteria : user’s disorientation, cognitive load and comprehension of knowledge while using the knowledge book.

 

Harmonisation de langage métier et transfert de connaissances : exemple de la panification française

Résumé: 

Les boulangers utilisent des descripteurs sensoriels, parfois ambigus, pour qualifier l'état d’une pâte ou d’un pain. Nous proposons une harmonisation du vocabulaire sur la base de concepts rhéologiques. Les termes du langage ont été identifiés à différents niveaux (profane, métier et scientifique). Les liens entre ces niveaux de savoir ont été explicités et leur pertinence recherchée dans les connaissances rhéologiques. Un glossaire terminologique de 57 descripteurs a été établi et mis à disposition des professionnels. Nous l'avons reformulé en un livre électronique de transfert de connaissances dont les performances seront évaluées en termes d'acquisition de connaissance, désorientation et charge cognitive.

Abstract:

Bakers use sensory descriptors, sometimes ambiguous, to qualify a dough or a bread conditions. We propose a harmonization of the vocabulary on the basis of rheological concepts. The terms of the language were identified at various levels (layman, professional and scientist). The links between these levels were clarified and their relevance ascertained by rheological concepts. A glossary of 57 descriptors was established and made available. We reformulated it in an e-book of transfer of knowledge whose performances will be evaluated in terms of acquisition of knowledge, disorientation and cognitive load.

 

Axe2 : L’analyse de la connaissance en action dans un contexte professionnel 

Agents compétence autonomes pour l’amélioration de la collaboration entre acteurs humain

Résumé:

Quel que soit le secteur d’activités professionnelles et la thématique abordée, les retours d’expérience terrain des projets montrent toute la complexité de gestion efficace de la collaboration des acteurs impliqués. En effet, chacun n’a qu’une vision partielle des compétences des autres. Nous proposons un outil collaboratif en ligne permettant aux acteurs de partager des compétences. Suivant la théorie Multi-Agent, des « agents compétence » ont été définis. Ils sont dynamiques, autonomes, apprenants, et possèdent leur propre cycle de vie. Ils ont 2 motivations principales : celle de s’auto définir et celle de la constituer des liens avec d’autres agents compétence.

Abstract:

Whatever the sector of professional activities and the thematic addressed, the concrete projects’ feedbacks show all the complexity to succeed in managing efficiently the collaboration of involved actors. Indeed, each of them has only a partial knowledge of the others’ skills. To answer to the problematic, we propose an online collaborative tool that allows actors to share skills. According to the “Multi-Agent” theory, "skill agents" have been defined. They are dynamic and autonomous, have learning abilities, and have their own life cycle. They pursue two main goals: building their own definition, and setting up links with other skill agents.

 

Réponse systémique à la mesure de la performance communicationnelle d’un réseau médico-social

Résumé:

L’interdisciplinarité de la recherche est largement pratiquée car une seule discipline ne peut tout expliquer. Ainsi, elle est le point commun à tous les travaux en SIC et permet une transversalité des sciences au sein des communautés dont l’objectif majeur est de favoriser la coopération des acteurs.

Dans le domaine de la santé, les réseaux médico-sociaux sont clairement un exemple d’interdisciplinarité. Ils vont être étudiés par deux approches : une approche par les théories cognitives s’intéressant aux sujets–patients, et une approche par les théories systémiques s’intéressant au système au sein duquel les individus interagissent.

Abstract:

The interdisciplinarity of research is practised because a single discipline can’t explain everything. So, it’s the beginning to all the works in SIC and allows a transversality of the sciences within the communities which the major objective is to favorise the coopération of the actors. In the field of the health, the medical and social networks are clearly an example of interdisciplinarity  and they are going to be studied by two approaches : an approach by the cognitive theories being interested in the subjects-patient, and an approach by the systemic theories being interested in the system within individuals interact.

 

Relativisation du rôle constructif des experts pour la création de connaissance dans le champ de la prévention spécialisée

Résumé:

Ce travail explore les phases amont de gestion des connaissances, en analysant des écrits annuels d’une organisation professionnelle de prévention spécialisée. Ces textes relatent une longue période (1972-2010) sur laquelle les termes les plus fréquents montrent bien l’existence d’un vocabulaire professionnel. L’analyse de termes apparaissant puis disparaissant sur la période permet de tracer l’expertise professionnelle. Un exemple choisi pointe une absence de désignation précoce des marqueurs sociaux, au profit d’un usage consensuel du vocabulaire. Sans exprimer leur expertise, les professionnels préféreraient manier les connaissances déjà connues. Cela pose la question de leur participation constructive aux processus de création de connaissances.

Abstract:

This work explores the first phase of knowledge management, analyzing annual written from a professional organization of specialized prevention. These texts relate a long period (1972-2010) in which the most frequent words clearly show the existence of a professional vocabulary. The analysis of words appearing and disappearing over the period indicates an expertise. Selected words point to a lack of early identification of social markers in favor of a use of consensual vocabulary. Without expressing their expertise, professionals prefer to manipulate already identified knowledge. This raises the question of their constructive participation in the process of knowledge creation.

 

La pyramide DIKW : Axiome de la Gestion Stratégique de l’Information ?

Résumé:

Sur la base des derniers travaux en la matière et de notre étude empirique, nous proposons dans cette communication une critique de la hiérarchie : Données –Information–Connaissance–Sagesse. Nous examinons les relations qui entrent en jeu entre ces composantes pour remettre en question la pertinence de l’approche séquentielle. Nous présentons également une approche originale par antinomie s’inspirant de la pyramide DIKW qui ouvre une voie d’exploration encore peu connue. Enfin, nous abordons les positions qu’occupent ces composantes dans la construction du sens individuel et organisationnel.

Abstract:

Based on past works in the domain and our empirical study, we propose in this paper a review of the hierarchy DIKW: Data-Information-Knowlegde-Wisdom. We examine the connections between these components to support or disprove the relevance of the sequential approach. We also present an original approach by the antinomy of the original model which opens a new way of exploration. Finally, we discuss the positions occupied by these components in the sensemaking approach.

 

Création et transmission des connaissances dans un contexte universitaire : contraintes et nouvelles tendances

Résumé:

Pour surmonter les dysfonctionnements liés à la création et au partage des connaissances dans un contexte universitaire, nous avons dévoilé les apports de la gestion des RH et le management des connaissances dans le développement de la performance globale de l’université marocaine. A cet égard, nous avons proposé la conception de deux outils en management stratégique. Le premier consiste à mettre en place une approche processus de la fonction RH pour motiver et inciter les acteurs de l’université à créer les connaissances requises pour conduire le changement. Le deuxième outil consiste à mettre en place le processus de l’apprentissage organisationnel pour faciliter la transmission et le partage des connaissances aussi bien tacites qu’explicites.

Abstract:

To overcome the shortcomings related to the creation and sharing of knowledge in an academic context, we unveiled the contribution of HR and knowledge management in the development of the overall performance of the Moroccan university. In this regard, we have proposed the design of two tools in strategic management. The first is to develop a process approach of the HR function to motivate and encourage people from the university to create the knowledge required to lead change. The second tool is to implement the process of organizational learning to facilitate the transfer and sharing of knowledge both tacit and explicit.

 

Axe 3 : Les enjeux de la transmission des connaissances: le rôle de l’expertise et de la médiation  

Comment améliorer l’efficacité d’une démarche PLM en s’appuyant sur les meilleures pratiques en matière d’ingénierie du savoir, de gestion des connaissances et technologies du Web Sémantique ?

Résumé :

Une démarche PLM qui vise à mettre en place une solution PLM dans l'entreprise est traditionnellement constituée d'un programme de plusieurs projets. Parmi toutes les activités d'une démarche PLM, les activités de phase amont et en particulier les activités de spécification de la solution PLM sont primordiales.Ce type de démarche est généralement longue et complexe ; et les activités de spécification d'un PLM font l'objet de nombreux écueils susceptibles d'entraver la réussite d'une telle démarche. Ces écueils sont issus d'une part à cause du positionnement trop fonctionnel (et pas assez métier) du recueil des besoins utilisateurs et d'autre part à cause de la nature documentaire de ces livrables. En étudiant les fonctionnalités de ce que pourrait être un "référentiel métier / système d'information", on constate qu'il dispose de tous les "ingrédients" pour éviter la quasi-totalité des écueils observés précédemment. Ainsi une approche de type "référentiel métier / système d'information" dispose d'un grand potentiel de valeur ajoutée en permettant de diminuer les risques projets d'une démarche PLM.

SEAMLESS est une méthode outillée pour modéliser, capturer et restituer (sous forme textuelle et/ou graphique) le domaine de connaissance soutenant un ensemble d'activités délimitées. On entend par domaine de connaissance l'intégralité des concepts et relations sous-jacent à un ensemble d'activités (quelle que soit la nature de ces activités). SEAMLESS permet d'implémenter n'importe quel type de référentiel de connaissances en utilisant une méthodologie générique ainsi qu'une suite de composants logiciels modulaires et réutilisables (open source pour la plupart d'entre-eux). En appliquant la méthode et les outils proposés par SEAMLESS aux activités de spécification d'un PLM, on améliore donc considérablement l'efficacité de la démarche PLM.

Abstract:

The objective of this article is to show that SEAMLESS, a designed and developed method from PCO Innovation, allows improving PLM approach efficiency by proposing to set up a business/Information System referential. PLM, as a PLM solution, is a software which basically supports product conception and product industrialization business processes (and potentially other upstream and/or downstream business pro-cesses). The functional scope may be really wide and the various amounts of subjects are strongly connected to each other. A PLM approach (which seeks to establish a PLM solution in the organization) is basically composed of a program with several projects. Among all PLM approach activities; upstream activities (and specifically specification activities) are absolutely crucial. This kind of approach is, generally, lengthy and complex. Specification activities raise many challenges. They come from a functional positioning (whereas a business one is expected) of user’s requirements and also from the deliverables documentary nature. Looking at what is a business/Information System referential; we observe that it has all the ingredients to avoid misun-derstanding of user’s needs and the nature of the document.

SEAMLESS is an assisted method to modelize, capture and restitute (graphically and/or textually) the underlying knowledge domain delimitating a set of ac-tivities. SEAMLESS allows implementing any knowledge referential by using a generic approach as well as modular and reusable components. By applying SEAMLESS approach on PLM specification activities, we improve PLM approach efficiency.

 

L’infomédiation sociale sur les réseaux socionumériques comme expertise informationnelle. Le cas des agents-facilitateurs pour la collecte d’information

Résumé:

Dans cette communication nous proposons d’aborder l’infomédiation sociale opérée sur la plateforme Twitter, par des usagers que nous nommons des agents-facilitateurs, comme levier de collecte et de traitement de l’information numérique utile au développement d’innovations. Nous présentons tout d’abord les critères d’identification de ces agents puis, suite aux principaux résultats issus d’une étude auprès de 25 collaborateurs de La Poste, nous en proposons une typologie. Enfin, nous discutons de l’apport de ces agents-facilitateurs dans les processus de médiation inhérents au traitement des informations issues des stratégies de veille sur le web.

Abstract:

In this paper we propose to study social infomediation made on the Twitter platform, by users that we call agents-facilitators, as a lever to collect and process digital information useful to the development of innovations. We first present the identification of these agents, then following the main results of a study with 25 employees of La Poste, we propose a typology. Finally, we discuss the contribution of these agents-facilitators in mediation processes involved in processing information from web monitoring strategies.

 

Une approche écologique pour analyser les espaces de (co-)construction de sens

Résumé:

Comment une approche écologique de l’information est susceptible, par une prise en compte des cadres socio-techniques et des interrelations entre individu(s) et environnement(s), d’enrichir les analyses sur les processus de

(co-)construction de sens ? Nous expliciterons nos ancrages théoriques et méthodologiques pour capter les processus de co-construction de sens et la dynamique d’appréhension des dispositifs info-communicationnels de la part des acteurs observés. Nous verrons combien l’approche écologique invite à questionner  la notion d’espace dans toute sa complexité. Nous démontrerons que cette approche permet la mise en lumière d’une dimension sociale forte : la construction de l’autonomie dans les interactions.

Abstract:

How an ecological approach to information is likely, taking into account socio-technical managers and interrelationships between the individual (s) and the environment (s), to enrich the analysis of processes of sense (co-) construction ? We will explain our theoretical and methodological anchors to capture the process of co-construction of meaning and understanding of the dynamic info-communicational devices of the actors. We'll see how the ecological approach calls to question the notion of space in all its complexity. We demonstrate that this approach allows highlighting a strong social dimension: the construction of autonomy in interactions.

 

Organisation des connaissances au musée: entre acte curatorial et médiation documentaire

Résumé :

L’étymologie commune au curateur d’exposition et à la curation numérique, qui vient du latin « curatio », révèle un besoin semblable de sélectionner, mettre en forme, partager, donner de la visibilité à des objets. L’exemple de l’exposition anniversaire des Fonds Régionaux d’Art Contemporain, « Les Pléiades »,  qui annoncent une mutation de leurs systèmes de médiation, juxtaposent plusieurs espaces et dispositifs pour permettre aux visiteurs de construire des connaissances sur ces FRAC.Nous avons cherché à voir si la forme d’organisation de ces espaces,  informationnels ou esthétiques, ne constitue pas en elle-même un agencement, support de connaissance. 

Abstract :

The common etymology to the exhibition curator and digital curation, which comes from the Latin "Curatio" reveals a common need to select, format, share, and give visibility to objects. The example of the Regional Funds for Contemporary Art (FRAC) anniversary exhibition, "The Pléiades," announcing a mutation in their mediation systems, juxtaposes several spaces and devices to allow visitors to build knowledge on these FRAC. We tried to see if the organization form of these spaces, informational or aesthetic, is not in itself an arrangement, a support of knowledge.

 

Capitaliser, gérer et organiser la connaissance expérientielle en contexte éducatif 

Résumé:

L’analyse sémiopragmatique comparée des modes de construction des connaissances pour les personnels de l’éducation dans les établissements et sur les forums professionnels, nous invite à voir dans ces réseaux socio-numériques l’émergence de « formes organisationnelles collectives » (Durampart, 2007) de médiation de savoirs autour du schème «  situation-problème ». En prônant un retour à l’ontologie dans son acception anthropologique (Latour, 2013), nous proposons un modèle de dispositif contributif (Stiegler, 2009) semi-autonome de capitalisation, d’organisation et gestion de données sémantiquement organisées en vue de la construction de didactiques professionnelles.

Abstract: 

The comparative semiopragmatic analysis of modes of knowledge construction for actors of education in public schools and on professionnals forums, invite us to see in these socio digital devices, the emergence of « collective organizational forms » (Durampart, 2007) for the mediation of knowledge around the frame « situation-problem ». Advocating a return to ontology in its anthropological sense (Latour, 2013), we propose a semi-autonomous model of contributory device (Stiegler, 2009) for capitalise, organize and manage a data semantically organized to build professional learning.

 

Le savoir organisé, quel transfert, pour quelle action? Étude de cas

Résumé:

Le stade actuel de l’économie se base fondamentalement sur la connaissance, ressource omniprésente qui contribue directement à la réussite de tout projet. Son rôle dans la dynamique des équipes de projet et des communautés professionnelles se manifeste également dans les activités et les résultats des communautés d’intérêt. Ce dernier type de regroupement revêt une importance particulière lorsqu’il participe à la revitalisation d’un territoire ou d’une région mobilisant des entités nationales différentes. Ce papier présente le dispositif mis en place pour soutenir les efforts de coopération régionale entre deux communautés appartenant à deux pays voisins mais partageant des intérêts communs.

Abstract:

The current stage of the economy is essentially based on knowledge, ubiquitous resource that contributes directly to the success of any project. Its role in the dynamics of project teams and professional communities is also reflected in the activities and results of communities of interest. This latter type of combination is particularly important when participating in the revitalization of a territory or region mobilizing various national entities. This paper presents the mechanism put in place to support the efforts of regional cooperation between two communities belonging to two neighboring countries but sharing common interests.

 

Le projet « Cathédrales numériques » : nouvelles pratiques de médiation culturelle du patrimoine ?

Résumé:

La finalité du projet “ Cathédrales numériques ” d’Aquitaine est d’agir sur la mise en ordre d’un patrimoine écrit et iconique et sur la mémorisation des savoirs et savoir-faire impliqués dans la rénovation d’un patrimoine monumental singulier.

En poursuivant les réflexions déjà entamées en SIC sur la médiation et ces diverses typologies, nous souhaitons enrichir la définition de ce processus, en distinguant les problématiques d’accès et de valorisation des objets de celle de leur appropriation par les publics.

Derrière la fausse évidence d’une médiation généralisée, les dispositifs informatiques en réseau modifient les pratiques documentaires des professionnels du patrimoine tout en brouillant les frontières entre numérisation, conservation et transmission.

  

Communautés  d’échanges, partage de savoirs et intelligence collective

Résumé :

Communautés d'échanges, communautés de pratiques; qu'importe la dénomination utilisée, ces communautés  de partage, se muent souvent en véritables réseaux sociaux; avec une prédilection pour le travail collaboratif. Elles induisent  parfois de réelles valorisations professionnelles; en instituant un partage de connaissances au sein de l'entreprise.

Cet article se rapporte aux observations durant quatre ans, des pratiques socialisantes et à l'évaluation du travail collaboratif au sein des communautés d'échanges constituées autour de certains métiers d’une grande entreprise des télécommunications.

Le questionnement induit, a été durant tout ce temps orienté vers l’apport de ces pratiques pour une meilleure gouvernance de cette entreprise et une meilleure sauvegarde du capital immatériel que constitue le savoir-faire détenu par des générations d’employés?

Abstract:

Communities of exchanges, communities of practice; regardless of the name used, these sharing communities, are often transformed into real social networks; with a predilection for collaborative work. They sometimes induce actual professional valuations; establishing a sharing of knowledge within the company.

This article refers to the observations during four years of Socialist practices and evaluation of collaborative work in the trade communities formed around certain trades of a large telecommunications company.

The induced questioning has been during this time oriented towards the contribution of these practices for better governance of this undertaking and a better safeguarding of intangible capital that is the know-how held by generations of employees?